top of page

La relance de la commande publique se confirme

La commande publique a été fortement pénalisée dans tous ses secteurs par la crise sanitaire de 2020 et retardée par le renouvellement tardif des exécutifs locaux (ce qui a eu pour conséquences le gel des décisions d'investissements publics). Ainsi, l'ensemble des acheteurs publics a connu une baisse de 18% avec une perte en volume de 16 milliards d'euros par rapport à l'année 2019.


Suite au déconfinement et au Plan de relance du gouvernement, la commande publique est repartie à la hausse à la fin de l'année 2020, et cette tendance s'est confirmée sur la première moitié de 2021 (+25% d'appels d'offres émis tout acheteurs confondus) ainsi qu'une hausse du volume d'achat (+23%) principalement pour les communes et les intercommunalités. La reconduction de la clause de sauvegarde favorise le mouvement de relance dans de nombreux territoires et sécurise les ressources des collectivités locales les plus impactées en 2020 et en 2021.


Cette embellie est en grande partie portée par les collectivités territoriales : sur le premier trimestre 2021, elles ont dépensé près de 12 milliards d’euros en achats (sur les presque 21 milliards d’euros dépensés tous acheteurs publics confondus), soit 30 % de plus qu’au premier trimestre 2020.



Ces indicateurs sont un signe encourageant pour l'avenir de la commande publique et indiquent un effet de rattrapage du retard accumulé sur l'année 2020 qui trouve son origine avec le début effectif des mandats locaux, avec un impact moins fort du second confinement sur le fonctionnement des services publics et des entreprises. La mise en œuvre progressive du Plan de relance à partir de septembre 2020 dans tous les territoires donne une impulsion positive dont les effets se poursuivent en 2021 (+43% de commande publique dans les régions).


L’ensemble des contrats de la commande publique est donc en augmentation. Les marchés de travaux jouent un rôle prépondérant dans cette reprise, avec un volume d’achats de 7,37 milliards d’euros au premier trimestre 2021, contre seulement 4,93 milliards d’euros à la même période en 2020. Les travaux neufs augmentent de 57% quand les travaux de rénovation augmentent de 44% par rapport au premier trimestre de 2020.


Pour plus de détail sur l'évolution de la commande publique par secteur, vous pouvez consulter l'article traitant ce sujet.




109 vues0 commentaire

コメント


bottom of page