top of page
  • Photo du rédacteurPierre

Trouver le bon marché grâce à la recherche dans les DCE

Pour remporter des marchés, il faut commencer par trouver ceux qui vous correspondent et sur lesquels vous pourrez faire la différence. Pour ce faire, l'idéal serait d'avoir quelqu'un connaissant parfaitement votre métier qui lise tous les avis de publicité chaque matin et vous propose uniquement ceux susceptibles de vous intéresser. Quand on voit que plusieurs centaines d'avis sont publiés chaque jour, on élimine vite cette utopie du champ des possibles. Mais comment faire alors ?


Avec la dématérialisation, les moteurs de recherche promettent de vous simplifier la vie, encore faut-il savoir les utiliser à bon escient. La première chose que Nukema va faire pour vous simplifier la vie est de réunir tous les appels d'offre sur une seule plateforme. Vous n'aurez plus besoin que de rechercher à un endroit désormais ! Il faut ensuite utiliser ce moteur de recherche au mieux.


Aujourd'hui, nous allons nous intéresser spécifiquement à l'opportunité de rechercher des mots clés directement dans le dossier de consultation des entreprises (DCE) et non pas uniquement dans le titre et la description de l'avis.


Au premier abord, cela semble évident de vouloir l'utiliser autant que possible : pourquoi se limiter dans notre "lecture" à la couverture alors que l'on pourrait automatiquement lire l'intégralité du livre ? Il y a cependant quelques points particuliers à prendre en compte lorsqu'on utilise la recherche dans les DCE. En particulier que les mots clés à rechercher ne sont probablement plus assez précis parce que le contenu du DCE concerne des sujets variés et pas uniquement spécifiques à notre activité.





Par exemple, si une agence web recherche le mot "site internet" dans le titre d'un appel d'offres, cela semble clair que le besoin primaire de l'acheteur est en lien avec son activité de développement Web. À l'inverse, si vous recherchez "site internet" dans un DCE, vous pouvez être confiant sur le fait de le trouver quel que soit le sujet. En effet, il va souvent être stipulé dans le DCE que d'autres informations sont consultables sur le site internet de l'acheteur ou que la réponse se fera en ligne. On se rend donc compte que chercher des mots clés peu spécifiques à notre activité dans les DCE peut nous apporter des éléments non pertinents dans les résultats de recherche.


L'opportunité de rechercher dans les DCE doit donc être pensée en fonction de la spécificité des mots clés que l'on veut rechercher. Si l'on recherche le nom d'une marque, d'une technologie ou d'une technique propre à notre activité, ce sera très utile. On n'aura jamais de consultation intitulée du nom de cette marque alors que le DCE peut préciser "de la marque XX ou équivalent", ce qui nous permet ainsi de savoir dès que le modèle que nous vendons est présent dans une consultation. Cela ne sera pas nécessairement le sujet principal de la consultation mais nous permettra une veille sur l'ensemble de la chaîne de valeur en lien avec la marque qui nous intéresse. Dans le cas de médicaments, c'est en effet particulièrement utile parce que l'appel d'offre sera intitulé 'Produits pharmaceutiques' avec très peu de précision sur les besoins exacts.


Pour conclure, une recherche de consultation doit être configurée en fonction du moteur de recherche lui-même. Et en particulier, il faut différencier les éléments que l'on va rechercher dans le DCE des éléments que l'on va rechercher dans la description de la consultation. Il faut bien penser à la spécificité de chaque mot utilisé en fonction des différents contextes d'utilisation. Certains acronymes, par exemple, peuvent être utilisés dans différents corps de métier pour caractériser des besoins très différents: l'A330 n'est pas seulement un avion, c'est aussi la codification pour une étude comparative coût/avantage dans la norme en vigueur pour la décontamination des sols.


La seule manière de s'en rendre compte est de tester chaque critère de recherche dans les archives Nukema afin de voir les consultations que le moteur de recherche détecte.


238 vues0 commentaire
bottom of page